Poivron

shutterstock_poivron_146477540_web

Sa petite histoire

Originaire d’Amérique du Sud, le poivron aurait été découvert par le médecin de l’équipage de Christophe Colomb, en 1493 sur l’île de Cuba. Il remarqua que la population utilisait les baies d’une plante pour assaisonner la nourriture, et pensa qu’il s’agissait de poivre et qu’ils étaient arrivés en Inde. C’était une erreur, mais qui lui permit ainsi de découvrir le poivron. Ce nom, issu de « poivre », est d’ailleurs resté d’utilisation courante en France, alors que certains pays lui réservent plutôt le nom de « piment doux ».

Sa composition nutritionnelle

De la vitamine C. Le poivron est un aliment très riche en vitamine C : il en contient (selon les couleurs de poivron) deux à trois fois plus que l’orange (162 mg pour 100 g de poivron cru contre 40 mg pour l’orange). Lorsqu’il est cuit, il reste une très bonne source de vitamine C : 81 mg pour 100 g.

Des pigments. Le poivron contient des pigments : caroténoïdes et flavonoïdes, qui sont de très bons antioxydants.

Des fibres. Comme tous les fruits et légumes, le poivron est une très bonne source de fibres, qui accélèrent le transit.

Pour 100 gCalories (kcal)Protéines (g)Glucides (g)Lipides (g)
Poivron cru3415,70,4

Sa saison

De mai à octobre.

Bien le choisir

Lors de l’achat, le poivron doit être ferme, lisse et luisant, avec un pédoncule bien attaché.

Sa conservation

Le poivron se conserve quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est préférable de le laisser emballé dans un sachet car il se déshydrate rapidement. Il peut également être congelé : pour cela, lavez-le, enlevez les pépins et coupez-le en dés ou en lanières. Conservez-le ensuite dans un sachet de congélation.

Sa consommation

Ce légume d’été aux couleurs vives peut être cuisiné de multiples façons, aussi bien cru que cuit : poêlé, frit, mariné, en « trempette », en coulis, en brochette, en soupe froide… Laissez parler votre imagination !

Bon à savoir

  • Ce sont les fibres, très résistantes aux sucs digestifs, qui rendent parfois le poivron difficile à digérer quand il est consommé en forte dose, ou chez certaines personnes particulièrement sensibles. Cet effet peut être diminué en cuisant les poivrons, et en retirant la peau. Cette peau se retire plus facilement près avoir passé les poivrons au four sous le grill.
  • Tout au long de la maturation, les taux de glucides et de vitamine C s’élèvent. C’est donc dans le poivron rouge (le plus mûr) qu’il y a le plus de glucides (6 g pour le poivron rouge contre 3 g pour le poivron vert) et de vitamines.

Sources :

Nos idées de recettes avec le poivron

salade_thai_1709829
Recette de saison
Salade thaï
06 juin 2010 - Plat +
brochette_agneau_76782121_web
Brochettes d’agneau aux poivrons
23 juin 2010 - Plat +
omelette_poivron_tomate_173169503_web
Omelette aux tomates et poivrons
04 juillet 2010 - Plat +
ratatouille_57696541
Recette de saison
Ratatouille
05 septembre 2011 - Plat +
salade_coeur_palmier_84651319_web
Salade aux cœurs de palmier
13 janvier 2012 - Entrée, Plat +
tarte_fine_provencale_62337454_web
Tarte fine à la provençale
08 août 2012 - Plat +
wok_crevette_citronnelle_195101600
Recette de saison
Wok de crevettes à la citronnelle
28 août 2012 - Plat +
poulet_poivron_210229612_web
Recette de saison
Poulet aux poivrons et à la menthe au wok
21 octobre 2013 - Plat +
burritos_mexicain_123934171
Burritos mexicains au boeuf
22 octobre 2013 - Plat +