Cresson

cresson_139830589_web

Sa petite histoire

Le cresson est originaire du Moyen-Orient. Il fait partie de la famille des crucifères, tout comme le chou ou la moutarde ! Le cresson a fait son apparition dans les assiettes à partir du XIXe siècle après avoir été longtemps utilisé pour ses vertus médicinales (diurétique, stimulant et antiscorbutique). Actuellement, en France, les départements produisant le cresson sont principalement l’Essonne et la Seine-Maritime.

Sa composition nutritionnelle

Du calcium. Le cresson contient une quantité importante de calcium (130 mg pour 100 g), il est donc un aliment incontournable pour les personnes ne consommant pas de produits laitiers. Le calcium participe à la fabrication et au maintien des os et des dents.

De la vitamine C. Le cresson est une excellente source de vitamine C lorsqu’il est cru, en revanche lorsqu’il est cuit cette teneur est réduite (de 55 mg pour 100 g lorsqu’il est cru à 10-20 mg pour 100 g lorsqu’il est cuit).

Des substances soufrées. Comme tout crucifère, le cresson contient des substances soufrées qui seraient protectrices vis-à-vis de certains cancers donc ceux du tube digestif. Il renferme également des flavonoïdes.

Du fer. Le cresson contient du fer, minéral indispensable à l’organisme, qui entre dans la composition de l’hémoglobine (protéine du sang) et assure le transport de l’oxygène dans le corps.

Pour 100 gCalories (kcal)Protéines (g)Glucides (g)Lipides (g)
Cresson21,21,62,1 0,3

Sa saison

La meilleure saison pour acheter du cresson est l’été mais sachez que l’on en trouve sur les marchés à partir de février !

Bien le choisir

Une belle botte de cresson doit être bien verte, comporter des feuilles serrées. Si vous trouvez du cresson jauni ou des feuilles flétries, n’achetez pas la botte.

Sa conservation

Un bouquet de cresson se conserve deux à trois jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur ou dans un verre d’eau. Au-delà, il s’altère et perd ses qualités nutritionnelles. Le cresson ne se congèle pas en l’état. En revanche, la soupe ou la purée de cresson supportent bien la congélation.

Sa consommation

Le cresson se consomme cru ou cuit. Cru, vous pouvez le préparer en salade (dont le goût sera un peu amer), en accompagnement d’un fromage ou tout simplement pour agrémenter vos plats comme vous seriez amenés à le faire avec du persil !
Cuit, le cresson est généralement préparé en soupe ou velouté, en purée ou en sauce. Il s’agit de la traditionnelle « sauce cressonnière » comportant un mélange de cresson, d’œufs dur, d’huile et de vinaigre.

Sources :

Nos idées de recettes avec le cresson

soupe_cresson_76421413_web
Soupe de cresson
30 juin 2011 - Entrée, Plat +
puree_cresson_petitpois_colin_web_1024664
Filet de colin, purée de cresson et petits pois
30 juillet 2014 - Plat +