Calamar

Le calamar, aussi appelé calmar ou encornet, est riche en protéines de qualité, vitamines, minéraux et oligoéléments. Comment bien le choisir et le consommer ? On vous guide...

calamar_238181584

Petite histoire

Calamar, calmar et encornet, voici plusieurs noms pour désigner un seul et même animal.

Les calamars sont pêchés toute l’année, mais le lieu de pêche diffère en fonction des saisons : dans la Manche et la mer du Nord en mars, mai, octobre et novembre, en Atlantique de septembre à décembre et en Méditerranée de septembre à avril.

Sa composition nutritionnelle

Des protéines. Le calamar fournit des protéines de qualité, bien assimilées et utilisées par l’organisme.

Des minéraux et oligoéléments. Le calamar est une très bonne source de minéraux, dont le phosphore, potassium, magnésium, fer et cuivre, apportant aussi des oligoéléments comme le manganèse et le sélénium.

Des vitamines. Le calamar est riche en vitamines du groupe B, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Peu de lipides. Le calamar est pauvre en lipides. Néanmoins, son taux de cholestérol est un peu plus élevé que celui des autres fruits de mer (150 mg pour 100 g).

Pour 100 gCalories (kcal)Protéines (g)Glucides (g)Lipides (g)
Calamar76,6160,61,5

Sa saison

De janvier à mars et de août à décembre.

Bien le choisir

Le calamar frais doit avoir une chair translucide et nacrée, mais pas molle. Pour information, plus il est gros et plus il risque d’être ferme.

Sa conservation

Si vous achetez des calamars frais, mettez-les dans un sac isotherme le temps de rentrer chez vous.
Une fois à la maison, sortez-les du sac et asséchez-les avec du papier absorbant.
Roulez-les dans du film alimentaire ou emballez-les sous vide.
Mettez-les en bas du réfrigérateur, au-dessus du bac à légumes.
La durée optimale de conservation des produits de la mer achetés en poissonnerie est de 48h au réfrigérateur.
Vous pouvez également congeler les calamars, en les conservant dans un sachet fraîcheur sur lequel vous aurez indiqué le nom de l’aliment et la date. A consommer dans les 3 à 4 mois.

Sa consommation

Coupez les tentacules et le corps en rondelles ou en petits morceaux que vous ferez ensuite cuire à la poêle. Mieux vaut limiter le temps de cuisson sinon la chair devient caoutchouteuse.

Bon à savoir

Si vous souhaitez attendrir la chair du calamar, congelez-le quelques jours avant de le cuisiner.

Comments

comments

Nos idées de recettes avec le calamar

pates_encre_seiche_88387519
Recette de saison
Pâtes à l’encre de seiche et fruits de mer
14 novembre 2013 - Plat +