Artichaut

Riche en fibres, vitamines et minéraux, l'artichaut se consomme de multiples façons. Comment bien le choisir et le préparer ? On vous guide...

artichaut_171310151_web

Sa petite histoire

L’artichaut est une plante potagère originaire de la région méditerranéenne, dont on consomme le bourgeon floral. Employé initialement comme remède, l’artichaut a ensuite souvent été interdit à la consommation pour les femmes car on lui prêtait des vertus aphrodisiaques. En France, c’est Catherine de Médicis qui a encouragé sa culture au début du XIXe siècle. Aujourd’hui, il est particulièrement cultivé en Bretagne, dans la région parisienne ou dans le sud-est. Les principales variétés d’artichauts produites en France sont le « Camus de Bretagne » (un artichaut rond et assez lourd) et le « Violet de Provence » (plutôt petit et consommé jeune).

Sa composition nutritionnelle

Peu de calories. Comme la plupart des légumes, l’artichaut est peu calorique.

Des vitamines et minéraux. Côté vitamines, l’artichaut renferme essentiellement des vitamines B et en particulier la vitamine B9 (acide folique) qui joue plusieurs rôles importants dans l’organisme (ex : le renouvellement de la peau, la production de globules blancs et rouges…). Côté minéraux, il s’agit du potassium, du calcium, du manganèse, du zinc et du fer.

Des fibres. L’artichaut est riche en fibres (100 g d’artichaut couvrent 20 % des apports journaliers recommandés en fibres), en particulier l’inuline favorisant le transit intestinal. Les personnes ayant les intestins fragiles ne doivent pas consommer l’artichaut en grande quantité au risque d’avoir des ballonnements et troubles intestinaux.

Pour 100 gCalories (kcal)Protéines (g)Glucides (g)Lipides (g)
Artichaut cuit43,12,94,80,2

Sa saison

De avril-mai à octobre-novembre.

Bien le choisir

Veillez à choisir un artichaut lourd et ferme avec des feuilles resserrées et cassantes. Un artichaut dont le haut des feuilles est noir est un artichaut qui a été cueilli depuis longtemps !

Sa conservation

Au réfrigérateur, l’artichaut se conserve quelques jours dans un sac plastique après une légère humidification des feuilles. Si l’artichaut a encore sa queue, placez-le dans un récipient avec un fond d’eau et conservez-le au réfrigérateur. Il ne doit être lavé qu’au moment de sa préparation.
L’artichaut se conserve également au congélateur. Pour cela, ôtez les feuilles, enlevez le fond et faites blanchir le tout dans de l’eau citronnée pour maintenir la couleur verte des feuilles. Laissez refroidir et mettez dans un sac de congélation. Après cuisson, évitez de conserver l’artichaut au réfrigérateur. Son oxydation peut entraîner la formation de composés toxiques.

Sa consommation

Deux parties de l’artichaut peuvent être consommées : le cœur et les feuilles. L’artichaut se déguste principalement accompagné de sauces : vinaigrette classique, sauce au beurre et vin blanc, sauce fromage blanc à l’ail et aux fines herbes, sauce tomate ou encore sauce citron. Il peut aussi entrer dans la composition de salades, ratatouilles, macédoines, tartes, voire gâteaux et muffins. Il se consomme également farci avec de la viande, de la volaille, du poisson ou des fruits de mer.

Bon à savoir

La préparation d’un artichaut n’est pas aussi compliquée qu’elle n’y paraît ! Otez à la main la queue de l’artichaut et retirez les feuilles les plus extérieures. Avec un couteau, coupez les feuilles autour du fond et la base de l’artichaut. Coupez les feuilles à mi-hauteur et rincez à l’eau froide. Ficelez pour que l’artichaut reste bien fermé et laissez cuire 10 à 15 minutes à la vapeur.

Sources :

Nos idées de recettes avec l’artichaut

artichaut_vinaigrette_39448291_web
Recette de saison
Artichaut à la vinaigrette
04 mai 2014 - Plat +
dip_artichaut_118773163_web
Recette de saison
Crème d’artichaut et épinards
02 mai 2015 - Amuse-bouche, Entrée +
soupe_froide_artichaut_250761049
Soupe froide d’artichaut
23 septembre 2016 - Amuse-bouche, Entrée +