MGC Prévention : un acteur en Prévention et Promotion de la santé

Qui sommes-nous ?

Le fonds de dotation MGC s’engage résolument à jouer un rôle dans la Prévention santé pour tous. Axée principalement sur la thématique de l’hygiène de vie (activité physique, nutrition…), MGC Prévention élabore des brochures, intervient lors d’actions terrain auprès du public et met gratuitement à disposition de tous des informations et des services sur son site internet www.mgc-prevention.fr afin que chacun puisse devenir acteur de sa santé. Elle s’associe également à de nombreuses associations et fédérations issues du domaine de la santé et du sport afin de les soutenir et les accompagner dans leurs actions.

Notre équipe

MGC Prévention définit la stratégie, structure et coordonne des actions de Prévention et de Promotion de la santé sur toute la France.

Directeur de la publication : Patrice Guichaoua

Directeur Prévention : Nicolas Fremder – n.fremder@m-g-c.com

Chargée de l’administration prévention et institutionnelle : Louisa De Araujo – l.de.araujo@m-g-c.com

Chargée de projets en prévention et promotion de la santé : Sophie Niklaszewski – s.niklaszewski@m-g-c.com

Chargée de prévention et promotion de la santé : Alexie Colson – a.colson@m-g-c.com

Journaliste scientifique : Bérangère Barataud – b.barataud@m-g-c.com

Qu’est-ce que la Prévention santé ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) établit la Prévention comme étant « l’ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps. »

La Prévention comporte trois niveaux définis par l’OMS :

La Prévention primaire : « La Prévention primaire est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour empêcher l’apparition d’un trouble, d’une pathologie ou d’un symptôme. »1 Elle agit donc en amont sur les différents facteurs à l’origine des troubles.

La Prévention secondaire : « La Prévention secondaire est la prise en charge du problème au tout début de l’apparition du trouble qui peut ainsi être enrayé. » 1 Cette action a pour rôle de freiner ou de réduire le développement d’un problème de santé publique. Le dépistage précoce de telle maladie fait partie de ce type de prévention.

La Prévention tertiaire : « La Prévention tertiaire vise à diminuer la prévalence des incapacités chroniques ou des récidives dans une population, donc à réduire les modalités fonctionnelles consécutives à la maladie. » 1 Elle agit donc a-posteriori du problème, elle cherche aussi à favoriser la réinsertion sociale des personnes atteintes.

Les troubles de la santé se répartissent selon quatre catégories de facteurs de risques :

Les déterminants biologiques. Par exemple : l’hérédité.

Les déterminants comportementaux, liés au style de vie. Par exemple : tabagisme, sédentarité, alimentation déséquilibrée…

Les déterminants environnementaux. Par exemple : influence du climat, de la pollution mais aussi socio-économique.

Les déterminants liés à l’offre de soins. Plus un individu accède à un système de santé évolué, mieux ses troubles de la santé peuvent être pris en charge précocement.

Ce que dit la loi française…

L’article 79 de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé définit précisément le champ d’application des politiques de Prévention : « La politique de Prévention a pour but d’améliorer l’état de santé de la population en évitant l’apparition, le développement ou l’aggravation des maladies ou accidents et en favorisant les comportements individuels ou collectifs pouvant contribuer à réduire le risque de maladie et d’accident. A travers la Promotion de la santé, cette politique donne à chacun les moyens de protéger et d’améliorer sa propre santé ».

Qu’est-ce que la Promotion de la santé ?

Pour l’OMS, la Promotion de la santé « a pour but de donner aux individus davantage de maîtrise de leur propre santé et davantage de moyens de l’améliorer ».1

Cela comprend :

  • Le renforcement de l’action communautaire
  • La création d’environnements favorables
  • L’élaboration de politiques pour la santé
  • L’acquisition d’aptitudes individuelles
  • La réorientation des services de santé

MGC s’engage ainsi à Promouvoir une meilleure santé pour chacun

Sources :

1 Organisation Mondiale de la Santé