A la découverte… du vélo d’appartement !

Mis à jour le 03/11/2017 par Bérangère Barataud

A la maison ou en salle de sport, le vélo d’appartement est l’allié idéal pour garder la forme tout au long de l’année. Facile et pratique à utiliser, le tout est de ne pas le laisser au placard ou à la cave ! Alors comment choisir son vélo d’appartement ? Comment bien l'utiliser ? Et quels sont ses bienfaits ? Suivez nos conseils !

Vélo d'appartement

Un vélo d’appartement, pour qui ?

Le vélo d’appartement peut être pratiqué par un grand nombre de personnes, du plus jeune au plus âgé. Il est aussi bien adapté aux personnes en surpoids qui souhaitent pratiquer une activité physique, ou en rééducation (sur avis d’un médecin ou d’un kinésithérapeute).

Le vélo d’appartement est conseillé aux personnes ayant des problèmes de dos, de genou et d’arthrose car l’action de pédaler n’impose pas de supporter le poids du corps. Le vélo d’appartement permet de travailler en douceur et sans douleur. Dans tous les cas, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

Bien s’équiper

Pour faire du vélo d’appartement, il suffit d’adopter une tenue de sport confortable et de chausser ses baskets ! Si vous devez investir dans un vélo d’appartement, ne vous précipitez pas et comparez les modèles avant l’achat. Les principaux critères de choix sont :

  • Le prix. On trouve des vélos d’appartement à tous les prix : entre 100 et 2000 € en moyenne. Votre budget déterminera donc le type de vélo que vous pouvez vous offrir.
  • L’utilisation que vous souhaitez en faire. Les personnes qui débutent ou pensent consacrer moins de 3 heures par semaine à cette activité privilégieront les vélos d’entrée de gamme. Celles qui souhaitent pratiquer plus souvent (plus de 4 heures par semaine) ont tout intérêt à investir dans un vélo plus perfectionné et plus confortable.
  • La place et le rangement prévus. Il existe aujourd’hui des vélos d’appartement pliants, très pratiques pour ceux qui ont peu d’espace, car ils peuvent se glisser derrière une porte. Dans tous les cas, prévoyez un emplacement adéquat pour ne pas être tenter de à la cave ou dans un placard, avec le risque de ne plus vous en servir !

Deux variantes possibles

  • Le vélo incliné (ou semi allongé) : vélo d’appartement dont les pédales sont sur l’avant du vélo. Le dos est retenu par un siège avec dossier, ce vélo est donc plus adapté aux personnes ayant des problèmes de dos, ainsi qu’aux seniors.
  • L’aquabiking : version immergée du vélo d’appartement, le plus souvent en piscine ou en instituts privés.

La séance

Toute séance doit commencer par un échauffement en douceur (environ 10 minutes de vélo à un rythme moyen, sans résistance) et se terminer par une phase de récupération (5 minutes pour ralentir le rythme cardiaque et l’effort avant arrêt complet de la séance), suivie d’étirements.
Après l’échauffement, sélectionnez un programme (résistance plus ou moins soutenue, variation du rythme…). Si vous débutez le vélo, rien ne sert de trop forcer au début, commencez par des séances pour vous mettre en jambes avant de jouer sur la résistance du vélo.

  • Chez vous : définissez une heure pendant laquelle vous ne serez pas dérangé. Allumez la télévision ou mettez de la musique, et c’est parti ! Prévoyez une bouteille d’eau et une serviette à portée de main, pour ne pas interrompre l’effort.
  • En salle de sport : les vélos sont souvent plus perfectionnés et vous offrent de multiples programmes pour varier l’intensité de l’effort et surveiller votre pouls, tout en adaptant le programme à votre âge et à votre poids.

Il existe aussi des cours collectifs de vélo d’intérieur (appelés également « bike », « biking » ou « rpm »). Ils permettent de pédaler en groupe en étant encadré et motivé par un coach, le tout en musique. Ces cours durent de 45 minutes à 1 heure. Pour optimiser l’effet bénéfique de cette pratique, mieux vaut prévoir au moins 2 séances par semaine.

Les bénéfices santé

Le vélo d’appartement permet de développer et tonifier les muscles inférieurs (fessiers, cuisses, mollets) et les abdominaux. Il améliore aussi les capacités pulmonaires et cardiovasculaires, et fait travailler l’endurance. De plus, l’exercice est facile et sans risque de blessure qui pourrait être causée par une mauvaise position. Enfin, il peut se pratiquer tout au long de l’année !

Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*