9 idées reçues sur l’hygiène bucco-dentaire

Mis à jour le 04/05/2016 par Bérangère Barataud

Malgré une amélioration de l'hygiène bucco-dentaire chez les Français, certaines croyances ont la dent dure ! Retour sur les grandes idées reçues qui perdurent dans les esprits. L'occasion, grâce aux réponses apportées par le Dr Christophe Lequart, porte-parole de l'UFSBD, de lever une bonne fois pour toutes les derniers doutes...

Hygiène bucco-dentaire

Les brosses à dents à poils durs nettoient mieux les dents

FAUX ! L’idée selon laquelle les poils durs des brosses à dents participent à un meilleur brossage, du fait aussi de la sensation perçue, est totalement fausse ! C’est bien les brosses à poils souples qu’il faut privilégier. Lors du brossage, les poils trop rigides n’arrivent pas à pénétrer dans les espaces interdentaires et les personnes sont obligées d’appuyer plus fort pour que les poils se courbent. D’autres ont aussi tendance à pratiquer un brossage horizontal, et non en rotation de la gencive vers les dents, entraînant une usure des dents et de la gencive.

C’est normal de saigner des gencives quand on se brosse les dents

FAUX ! Qu’on se le dise, il n’est pas normal de saigner des gencives quand on se brosse les dents. Cela peut être le signe d’une maladie parodontale (maladie d’origine infectieuse qui touche et détruit les gencives et les os). Le bon réflexe est de consulter son dentiste sans attendre.

Un bébé, une dent !

FAUX ! Quelle jeune maman n’a pas entendu cet adage ? Il ne repose pourtant sur aucun fondement. La perte d’une dent n’est pas liée à l’arrivée d’un bébé, mais plutôt aux problèmes de régurgitations liées aux nausées de la grossesse, à la diminution de l’hygiène bucco-dentaire des femmes enceintes (là encore due aux nausées), mais aussi à la fragmentation des repas et souvent à l’appétence plus prononcée pour le sucré des futures mamans.

La santé de la bouche est indépendante de la santé générale

FAUX ! Les dents ont bien une relation directe avec l’ensemble de l’organisme. Les bactéries présentes dans la bouche peuvent notamment se retrouver dans la circulation sanguine en cas de grosse carie. Lorsque la pulpe dentaire est atteinte, les bactéries passent par les vaisseaux sanguins présents dans la pulpe et reliés à la circulation générale. Elles peuvent alors migrer dans tout l’organisme, jusqu’au cœur par exemple, provoquant une inflammation de la paroi cardiaque. Elles peuvent aussi atteindre les poumons, les yeux, les tendons provoquant une tendinite d’origine dentaire. Inversement, certaines maladies (cardiovasculaire, diabète) favorisent l’apparition de problèmes bucco-dentaires.

Soigner une dent de lait est inutile car de toute façon elle va tomber

FAUX ! Il est important de soigner une dent de lait car la carie est tout aussi douloureuse chez l’enfant que chez l’adulte. Il ne faut pas le laisser souffrir. Si on ne traite pas la dent de lait cariée, il y a un risque de formation d’abcès qui peut avoir une incidence sur le développement de la dent définitive, mais également un risque d’inflammation. Les dents de lait sont aussi essentielles pour manger et parler, il ne faut pas les négliger. Il est conseillé d’adopter très tôt une bonne hygiène bucco-dentaire pour éviter la survenue de caries. Et pour cause : les enfants qui ont des caries sur des dents de lait ont 3 fois plus de risque d’avoir des caries sur des dents définitives.

Tout le monde a des caries

FAUX ! La carie n’est pas une fatalité ! Grâce à une meilleure hygiène bucco-dentaire, à l’usage d’un dentifrice fluoré et à la diminution de la consommation de sucre, on compte aujourd’hui 4 fois plus d’enfants indemnes de carie qu’il y a 20 ans.

Les bonbons sont les seuls responsables des caries

FAUX ! Même s’il est recommandé de limiter sa consommation de bonbons à cause du sucre qu’ils contiennent, il faut aussi se méfier des sucres dits cachés, présents dans les chips, gâteaux apéritifs, ketchups, pâtisseries industrielles… Ils sont tout aussi nocifs pour les dents, au même titre que les sodas et sodas lights d’ailleurs, qui entraînent une déminéralisation de l’émail à cause de leur acidité.

Se frotter les dents avec du citron et du bicarbonate les rend plus blanches

FAUX ! Cette astuce ne rend pas les dents plus blanches, elle les abîme ! L’impression de dents blanches est due à la déminéralisation de l’émail causée par l’acidité du citron. Le bicarbonate permet, quant à lui, de gommer les colorations des dents, mais la granulométrie de la poudre est telle qu’elle a un effet abrasif sur un émail déjà fragilisé par l’action du citron.
Mieux vaut utiliser 2 fois par semaine un dentifrice dit blancheur qui contient plus de silice et de bicarbonate que les dentifrices classiques. La silice permet d’améliorer l’élimination de la plaque dentaire lors du mouvement mécanique de la brosse à dents. La granulométrie faible du bicarbonate permet d’obtenir un effet polissant et non abrasif gommant ainsi les colorations déposées sur la surface des dents par le café, thé, tabac…
A savoir aussi : certains dentifrices « nouvelle génération » laissent une petite couche siliconée légèrement bleutée sur la surface des dents. On a une sensation immédiate de dents blanches grâce au jeu de la réflexion de la lumière au travers de cette fine pellicule.

Le dentiste fait mal

FAUX ! Près de 29 % des Français ne vont pas chez le dentiste par peur d’avoir mal. Pourtant, comme le rappelle l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire, le dentiste dispose aujourd’hui de techniques d’anesthésie qu’il peut mettre en œuvre avant tout acte potentiellement douloureux. Des antalgiques peuvent aussi être prescrits pour lutter contre la douleur de retour à la maison.

Bérangère Barataud

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*